Interview D'Alicia Sitkiewicz, major à l'examen du BTS Communication en Occitanie

Présentez votre parcours.

 

J’ai obtenu mon baccalauréat littéraire spécialité théâtre en 2014. Rien ne me destinait vers le  secteur de la communication étant donné que je me suis dirigée tout d’abord vers une licence de Psychologie.  Après un an, j’ai abandonné l’université  et j’ai donc postulé après de longues recherches, vers  une  réorientation éventuelle au BTS Communication du Lycée Rive Gauche.  J’ai été admise en septembre 2015.

 

 

 

Parlez nous du BTS Communication au lycée Rive Gauche

 

La formation du BTS communication au lycée Rive Gauche est une formation extrêmement complète qui, selon moi, apporte un cursus doublement professionnalisant : en effet, grâce à cette formation, nous profitons d’un apport sur le métier de communicant y compris dans sa dimension commerciale, dans une optique de vente de solutions de communication. Nous avons suivi des matières très variées,  des matières qui sont  plus professionnelles par rapport au secteur (veille opérationnelle, projet de communication, conseil et relation annonceur..) ou bien plus généralistes  (droit, économie, management..).

 Cette polyvalence en matière d’enseignement, nous permet, sur deux ans, d’avoir autant d’apports théoriques que d’apprentissages de la vie professionnelle, qui sont tout les deux dans une relation d’interdépendance.  Dans ce lycée polyvalent, nous avons la chance d’avoir des professeurs mettant en lien perpétuellement leur expérience professionnelle antérieure et le contenu de leur cours, ce qui nous offre une pédagogie de qualité et en accord avec ce qui nous attendra dans la vie active.


 
En quoi cette formation vous a été utile, que vous a-t-elle apporté ?

 

Cette formation m’a été utile autant en terme d’apport de connaissance, qu’en termes d’apport de maturité professionnelle. La présence des 14 semaines de stage réparties sur les deux ans de cours, permettent de trouver une période transitoire optimale entre les études et l’emploi, dans une bonne dynamique de cours grâce au classe de travail ne dépassant pas les 24 élèves. Les professeurs apportent ainsi plus facilement  un  suivi personnel de notre parcours sur les deux ans , ce qui est un avantage assez rare  dans l’enseignement supérieur.

Etant donné que la formation propose un nombre de matières très varié sur le thème de la communication, j’ai pu me faire une idée du secteur dans sa globalité et ainsi trouver ma voie vers la spécialisation qui me convenait le mieux pour l’avenir.
 

 

Sur quels projets avez-vous travaillé ?

 

 

J’ai travaillé notamment sur mes deux projets à présenter pour les CCF ( Contrôle en cours de formation) en commercial, et en production de solutions de communication. Pour le stage de production, j’ai travaillé pour l’association d’art contemporain « Lieu  Commun » à Toulouse, sur la question des jeunes et de l’art contemporain et sur la manière de les impacter, malgré un budget alloué à la communication très restreint propre aux structures associatives. En ce qui concerne le stage commercial, j’ai participé à la commercialisation d’espaces publicitaires au sein d’un nouveau magazine touristique basé sur le département du Gers. (Côté Gers)
 
Avez-vous une idée de la suite de vos études ou du métier que vous souhaitez exercer ?

En ce qui concerne la suite de mes études, j’ai intégré via un concours passerelle une troisième année en Bachelor Management à la Toulouse Business School, dans le but d’accéder à un poste  de commerciale dans une régie publicitaire, ou bien vers un poste dans le marketing de la cosmétique, ou de la grande distribution.  Mon choix n’est pas encore fait, et dépendra des opportunités qui s’offriront, je l’espère, à moi  !

 

Vos conseils pour un étudiant qui souhaite suivre cette formation.

 

                       Un étudiant se dirigeant vers un BTS Communication, doit appuyer sa candidature en présentant un réel profil, une réelle envie d’intégrer la formation à travers ses expériences personnelles. Si il a la chance d’intégrer ce BTS,  le conseil que je pourrais apporter et de se rendre le plus polyvalent possible en ce qui concerne les diverses matières, qui ont toutes leur importance pour nous former en tant que futur professionnel de la communication.  Le choix des stages n’est également pas anodin puisqu’ils sont dans la majorité des cas le sujet de nos oraux pour les examens, et qu’ils permettent d’enrichir un CV ce qui n’est pas à négliger. Il faut profiter des ces deux années le plus possible pour orienter ses futurs choix professionnels, le BTS Communication permet un éventail gigantesque quant à ses débouchés professionnels et/ou les poursuites d’études éventuelles.

Modifier le commentaire 

par rive-gauche administrateur le 05 oct. 2017 à 10:29

haut de page